UPFI, l’initiative pour le financement de projets urbains

L’Initiative pour le Financement de Projets Urbains (UPFI) accompagne les porteurs de projets dans le sud et l’est de la Méditerranée pour préparer et financer des projets de développement urbain ambitieux et novateurs qui visent tout à la fois la création d’emplois, la réduction de la pauvreté et la mise à niveau urbaine.

Cet outil, spécialement développé pour répondre aux problématiques urbaines régionales, est mis en œuvre dans 9 pays du Maghreb et du Moyen-Orient, facilitant ainsi le partage d’expériences et le renforcement d’une expertise urbaine méditerranéenne.

Avancée de l’initiative : la préparation des projets

Parmi les projets identifiés, une dizaine bénéficie, en 2017, du programme d’assistance technique visant à renforcer la phase de préparation des projets.

Afin de réaliser cette seconde étape cruciale, l’AFD, sous délégation de 5 millions d’euros de la Commission Européenne, et sous la supervision des membres du Comité de pilotage, a lancé en 2014 un Accord-cadre d’assistance technique afin d’accompagner la préparation et la définition de la faisabilité de ces projets. Quatre groupements de bureaux d’études spécialisés dans l’aménagement urbain, respectivement menés par ARTELIA Ville et Transport, IBF International Consulting, l’Association Internationale du Développement Urbain (INTA), et Re-Sources Villes et Habitat, sont attributaires de cet Accord-cadre d’assistance technique et mobilisent des experts internationaux et locaux pour la réalisation de ces prestations ; la société Transtec est elle attributaire du contrat de l’Unité de Gestion de Projets visant à assurer la gestion administrative, juridique, technique, budgétaire et comptable de cet Accord-cadre.

Cette seconde étape doit permettre aux projets sélectionnés d’atteindre la troisième étape du financement et de la mise en œuvre, en mobilisant et en affectant les ressources nécessaires à la réalisation de ces projets.

La dizaine de projets accédant en 2017 à cette seconde étape du projet UPFI sont les suivants :

La dynamique UPFI : préparer et financer des projets urbains intégrés

L’initiative UPFI accompagne les projets de développement urbain durable et intégré, sélectionnés dans les pays des rives Sud et Est de la Méditerranée, en leur apportant une assistance technique nécessaire à leur préparation et des solutions financières permettant de maximiser les effets de levier existants des financements internationaux proposés par les bailleurs européens.

9 pays partenaires méditerranéens sont actuellement bénéficiaires d’UPFI : l’Algérie, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Palestine, la Tunisie et la Turquie

Compte tenu des situations actuelles en Libye et en Syrie, les activités UPFI dans ces deux pays sont pour le moment suspendues.

UPFI : un partenariat inédit sous l’égide de l’Union pour la Méditerranée pour développer des référentiels communs de villes durables

L’initiative UPFI est née d’un partenariat initié et placé sous l’égide de l’Union pour la Méditerranée depuis l’intégration en 2011 du développement urbain dans ses priorités d’intervention. C’est dans ce cadre que le Secrétariat Général de l’UpM a fait appel à l’Agence française de développement (AFD) et à la Banque européenne d’investissement (BEI) afin de piloter l’initiative UPFI, financée par délégation de fonds de l’Union européenne.

Avec la création d’UPFI, l’UpM lance une coordination innovante à travers la mise en place d’un partenariat étroit de collaboration permettant à plusieurs institutions financières d’apporter conjointement leur soutien technique et financier pour répondre aux enjeux urbains méditerranéens. En effet, l’ensemble des activités d’UPFI est suivi par un Comité de pilotage constitué de l’AFD, la BEI, la Commission Européenne (UE DG Near) et de l’UpM ; et par un Comité de projets composé des autres partenaires et bailleurs de l’initiative tels que la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW), la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC).

Le parrainage de l’UpM offre à l’initiative UPFI une visibilité et une reconnaissance forte à travers le bassin méditerranéen et permet à chacun des 43 pays membres de l’UpM d’être associé à cette démarche novatrice de développement urbain. Les projets bénéficiant du programme sont sélectionnés sur la base de critères objectifs et reconnus par tous dans l’objectif de favoriser l’émergence de projets urbains durables et innovants, adaptés aux besoins des populations et contribuant au partage et à la diffusion d’un référentiel commun de bonnes pratiques autour de la Méditerranée.

 

upfi-9criteres-bureau

 

 

Une première phase d’identification, réalisée par l’AFD, la BEI et le groupement spécialisé CARO, a permis de présélectionner, à partir d’une liste initiale de plus de 100 propositions, une quinzaine de projets, répondant aux critères élaborés et ayant obtenu l’aval des autorités nationales dans les pays bénéficiaires. Ces projets de développement urbain concernent des grands projets urbains (re)développant des morceaux de ville (quartiers précaires, grands territoires, front de mer), ou des projets se concentrant sur des filières à fort impact économique et social, ou encore des programmes nationaux de développement territorial, pour un investissement global supérieur à 2 milliards d’euros, d’après l’UpM.

Par ailleurs, l’UpM et ses 43 pays membres accordent le label UpM aux projets UPFI les plus exemplaires, au potentiel de réplicabilité le plus élevé, octroyant ainsi à ces projets de développement urbain davantage de reconnaissance et de visibilité à l’échelle régionale, ainsi qu’un levier pour le financement et l’accès à un large éventail de partenaires techniques et financiers.

L’UPFI est donc à plusieurs égards un processus innovant permettant de coordonner les actions de différentes entités et de mutualiser des outils techniques et financiers complémentaires dans l’atteinte d’un objectif commun : construire des villes méditerranéennes durables.

Enregistrer

Enregistrer

Répondre aux enjeux des rives Sud et Est de la Méditerranée en pleine évolution : vers un urbanisme durable et intégré

Au lendemain des « printemps arabes », le défi des pays des rives Sud et Est de la Méditerranée est de parvenir à un développement économique et social durable, par le biais de la création d’emplois et de l’amélioration des conditions de vie des habitants.

Cet objectif de développement durable et intégré est particulièrement crucial pour l’évolution des villes méditerranéennes qui se développent à une croissance soutenue pour l’essentiel peu maîtrisée. De 1970 à 2010 la population urbaine des pays arabes a plus de quadruplé, une tendance continue avec une population urbaine qui doublera de 2010 à 2050. A l’horizon 2030, c’est près de 80% de la population qui résidera en ville dans le Sud de la Méditerranée, sur moins de 10% des territoires,  faisant ainsi de la région Afrique du Nord – Moyen-Orient, l’une des régions les plus urbanisées de la planète.

La région sud-méditerranéenne connaît une véritable « explosion démographique urbaine » ; d’ici 2025, près de 245 millions de personnes vivront en zone urbaine.

Au-delà de l’augmentation de la population urbaine, de réelles problématiques d’aménagement urbain se posent. Afin de répondre aux besoins croissants de ces populations, le développement urbain doit permettre, à travers une approche intégrée et multisectorielle, une occupation équilibrée d’un territoire doté d’infrastructures et d’équipements performants. Un défi majeur pour la région qui nécessite à la fois une mobilisation d’expertise complémentaire et un renforcement de capacité des maitrises d’ouvrages, mais également un soutien financier, les besoins en investissement du développement urbain s’élevant, d’après l’Union pour la Méditerranée (UpM), à plus de 110 milliards d’euros.

C’est pour affirmer leur volonté de renforcer leur soutien aux pays des rives Sud et Est de la Méditerranée et pour répondre à cette nécessité d’un développement urbain intégré et durable que les institutions de financement européennes participent à l’initiative de financement des projets urbains : UPFI – Urban Projects Finance Initiative.

Cette initiative vise à accompagner les projets de développement urbain, des pays de la rive Sud et Est de la Méditerranée, œuvrant pour la construction de villes méditerranéennes durables et intégrées.